mercredi 18 janvier 2012

Heureuses nouvelles (suite)

C'est maintenant officiel : mon roman Le récital des décadents paraîtra en 2013 aux Éditions Sémaphore. S'il est encore tôt pour en décrire le contenu, il reste que le titre représente bien l'atmosphère du texte. De plus, une nouvelle intitulée La sixième Madone, à mi-chemin entre la littérature noire et le fantastique, se matérialisera bientôt dans les pages d'Asile. L'histoire porte sur l’œuvre de Munch, peintre norvégien reconnu pour l'aspect glauque et expressionniste de ses toiles. Toutefois, il s'agit uniquement d'un point d'ancrage, l'ensemble du récit allant bien au-delà de l'ambiance « munchienne » (quelle expression horrible !).

Pour clore ce billet, voici un court extrait de La sixième Madone :

« Le temps file pendant que je parcours la salle, l’esprit empli d’images d’enfants agonisants, de figures maladives et d’étreintes fiévreuses. Las de respirer l’air étouffant de la foule, je finis par m’éloigner pour jeter un coup d’œil vers la Madone, à l’autre extrémité de la pièce. Une seule personne se trouve présentement devant le tableau : toi. Un sentiment de surprise m’envahit sitôt que je remarque tes yeux rivés aux miens. Mais une chose m’étonne surtout : tu ressembles trait pour trait au personnage peint par Munch, à cette Marie lascive qui relève davantage de la courtisane que de la vierge. À cette pensée, je sens la ferveur m’envahir, une passion que je ne saurais décrire face à ton apparence ténébreuse.
Tu finis par te retourner, avant de continuer ta visite. Je t’emboîte le pas. »

11 commentaires:

Pat a dit…

Félicitations! Je vais essayer de me procurer ton roman l'an prochain.

Pierre H.Charron a dit…

Félicitations! Pis 2013 va arriver bien assez vite :)

richard tremblay a dit…

Des félicitations sont à l'ordre du jour pour le travail et les publications.

Comme Pat je suis très intrigué par le roman.

Pierre-Luc Lafrance a dit…

Bien hâte de lire ça...

Luc Dagenais a dit…

Wooouh! J'ai hâte de lire les deux. Félicitations!

J'adore Munch en plus, et sa Madone en particulier. Un des plus fort et des plus beau "Eros & Thanatos" en peinture/gravure que je connaisse.

Caro a dit…

Félicitations !! Bien hâte de le lire.

Philippe-Aubert Côté a dit…

Félicitations! :-)

Quant au titre du roman, je note qu'il y a le mot "récital" dedans... Tiens tiens :-)

Rouge Gorge a dit…

La chasse est ouverte ?
J'aime beaucoup.

David Hébert a dit…

Merci pour vos bons mots !
Luc : Il y a un "Eros & Thanatos" de Munch ? J'ai fait des recherches sur le web et n'ai rien trouvé. Mais oui, son œuvre est fascinante, au même titre que celles d'Otto Dix et de Francis Bacon pour le côté sombre :-)

Luc Dagenais a dit…

@David: Oups, désolé de la confusion. Je disais "eros et thanatos" comme thématique au coeur de "La Madone" de Munch, non comme titre d'un de ses tableaux.

On peut faire plusieurs interprétations iconographiques de cette oeuvre (de mémoire il m'en revient au moins 3) mais elles reviennent toutes à l’"E&T": la sexualité, la séduction, la fertilité, la vie, confrontées ou imprégnées de la mort.

David Hébert a dit…

Voilà qui m'éclaire ! J'avais lu un peu trop rapidement ;)
Et je suis bien d'accord avec cette interprétation de la Madone.