dimanche 25 janvier 2009

La flamme humaine

Ce feu que Prométhée a offert à l'être humain, cette connaissance aux fondements de la culture, cette "seconde nature" qui masque le "vrai" socle de l'existence, soit la réalité ; ces innombrables symboles qui ne cessent de se mouvoir successivement dans l'imagination de ces "bêtes" complexes et sagaces – ne sont-ce pas de belles choses ? Il est certain que la raison humaine influence et détraque par moments le corps de telle sorte qu'un sentiment d'angoisse hante l'esprit qui étouffe, embrouillé dans les idées morbides... Néanmoins, une fois ces illusions écartées, la raison s'avère une belle passion, une magnifique extériorisation de soi-même vers son propre corps, qui se laisse manipuler par ses pensées, ses projections idéelles. De là cette capacité proprement humaine à construire des objets extrêmement complexes à travers un temps d'une longue durée... Seule une raison surdéveloppée peut posséder une patience aussi ardue et obstinée ! Il en surgit la culture : l'art, la société, la religion, la politique, la justice ; tous des rejetons de ces êtres "auto-tyranniques" que sont les humains.

2 commentaires:

Alexis Andrianis a dit…

Je suis ravi d’avoir par hasard visité votre blog. Tout est valorisant: les textes sont beaux et intelligents, la mise en page est impeccable, les photos sont agréables, etc. Bref, je reviendrai vous relire. Bravo!

David Hébert a dit…

Merci pour votre gentil commentaire. :)