mercredi 14 décembre 2011

Parfum de néant

toi aussi tu es d’essence ectoplasmique
et tu dégages un parfum de néant

car ton apparition est poésie
et ta disparition réalité

c’est pourquoi le poète t’arrache à la mort
et t’incarne en poupée

en bijou fait d’une porcelaine éthérée
si épars et fragile dans ton existence triste


2 commentaires:

petite bourgeoise a dit…

Un parfum de néant, vous venez de mettre des mots sur quelque chose que je n'aurais pu exprimer moi-même

David Hébert a dit…

Merci pour vos bons mots.