vendredi 26 septembre 2008

Extrait de ma nouvelle "Entre les branches"

Voici un extrait de ma dernière nouvelle intitulée Entre les branches :
« L’Arbre, un grand saule pleureur avec qui je vivais depuis toujours, était la principale source de mon malheur. J’ignorais beaucoup de chose à son égard, celui-ci préférant demeurer laconique et silencieux. En outre, l’aspect revêche et renfrogné de son visage me terrifiait, ce qui ne me donnait aucunement envie de communiquer avec lui. Les branchages, qui plafonnaient et emmuraient l’asile à l’intérieur duquel je me trouvais, servaient de remparts, m’isolant du monde extérieur qui représentait pour moi une menace, selon ce que l’Arbre m’avait répété au cours de mon éducation. Son tronc s’élevait au centre, et ses feuilles surplombaient l’espace au-dessus de moi, tombant mollement jusqu’au sol, comme si elles représentaient les larmes d’un être abattu et désenchanté par l’existence.
J’étais incapable de grimper l’Arbre jusqu’à son sommet. Limité à une certaine hauteur qui m’obligeait à demeurer sous les feuilles, je ne devais pas voir le ciel. Lorsque je n’obéissais pas aux ordres du saule pleureur, des racines qui saillaient du sol me flagellaient en guise de punition. Je n’osais pas résister, malgré le fait que je comprenais de plus en plus la tromperie qui m’aveuglait... »

3 commentaires:

Ariane_Gelinas a dit…

Génial ! (Moi, impartiale ? Mais pas du tout !) Sincèrement, j'aime beaucoup l'extrait que tu as choisi.

Jigé a dit…

Bravo!

Et tout ça à cause d'un arbre! (ou plutôt ce que DH a vu dans cet arbre).

Philippe-Aubert Côté a dit…

Très intéressant et prometteur :-)